Accueil > Echos > Retraite annuelle du Verbe de Vie à Alençon

Retraite annuelle du Verbe de Vie à Alençon

La sainteté au quotidien, avec la famille Martin

Ils étaient 350 membres de la communauté du Verbe de Vie, venant des quatre coins de France, de Suisse et de Belgique. Une présence qui n’est pas passée inaperçue dans les Rue d’Alençon pendant les quatre jours du week-end de l’Ascension. Dans une ambiance joyeuse et priante, pour ce rassemblement annuel des communautés d’alliance, ils se sont mis à l’école de Louis et Zélie Martin sur « les chemins de la sainteté ».

Verbe de vie

L’un des points de ralliement était l’ensemble scolaire Saint François pour les temps communautaires, les repas, la prière, une messe présidée par Mgr Habert, et les interventions de Mgr Hervé Gosselin, évêque d’Angoulême et accompagnateur de la communauté et de Guy Fournier, administrateur du sanctuaire.

Avant la messe qu’il a célébrée, Mgr Gosselin a donné un enseignement d’une grande profondeur autour du thème : « le désir de Dieu est que nous devenions des saints ». S’appuyant régulièrement sur la récente exhortation du Pape François, il a précisé que « la sainteté ce n’est pas tant une échelle qui monte qu’une échelle qui descend car il faut pratiquer un chemin qui, pour nous, est celui de la pauvreté offerte ». En citant la correspondance des Martin, et avec un regard d’ensemble pour la traverser, Guy Fournier a pris de nombreux exemples de leur vie quotidienne pour souligner qu’avancer, à leur suite, sur un chemin de sainteté est invitation à cultiver une grande liberté intérieure et à vivre une recherche de vie unifiée.

Veillée de prière et visites

La veillée de prière du samedi soir, à la Basilique, autour du Saint Sacrement et avec la vénération des reliques des saints Louis et Zélie, était d’une belle ferveur. Les quelques 250 intentions déposées dans les corbeilles au pied du reliquaire attestent de la belle solidarité ecclésiale et humaine qui est portée devant le Seigneur pour formuler des actions de grâce, de multiples demandes face aux souffrances dans la vie affective, familiale, sociale… et les soucis de santé.

Verbe de vie

La visite des différents lieux de vie de la Famille Martin n’ont pas étaient négligés. C’était une découverte pour bon nombre des participants qui n’étaient jamais venus à Alençon… mais qui se sont, pour beaucoup, promis de revenir.

Le Verbe de vie

Le Verbe de Vie tire son nom et sa vocation de la première épître de saint Jean : « Ce que nous avons entendu…vu…contemplé…touché du Verbe de Vie…nous vous l’annonçons. »

Les « communautés d’alliance » sont des groupes de laïcs qui se rassemblent une fois par quinzaine, dans des « maisons de l’alliance », pour une célébration domestique et qui s’engagent à vivre la spiritualité du Verbe de Vie. Les laïcs engagés sont appelés « communautaires d’alliance ».