Deux jours à la rencontre de Léonie Martin

Le week-end des 7, 8 et 9 décembre, une vingtaine de pèlerins se sont réunis à la Miséricorde de Sées pour connaître la troisième fille de Louis et Zélie : Léonie.

C’est Emmanuel Houis, secrétaire général de Lisieux et fin connaisseur de la famille Martin, qui a prêché cette retraite. Ses enseignements, enrichis par les lettres échangées entre Léonie et ses soeurs, étaient concrets et pleins d’espérance pour notre propre chemin de sainteté.

Week-end spirituel : Léonie, la pauvreté transfigurée

Témoignages

« Emmanuel Houis nous a conduit au cœur de la famille Martin. Les vicissitudes, les échecs, les morts des petits enfants, l’entreprise, l’éducation des enfants; autant de petits et gros fardeaux qu’ils ont portés dans la foi, l’espérance et la charité en vue des noces éternelles. Léonie nous a surpris dans sa grande humilité, sa confiance dans la petite voix ( celle que lui a enseignée sa petite sœur Thérèse !) Léonie a sû faire de sa faiblesse un tremplin pour habiter la volonté de Dieu. Ces deux jours nous offerts une grande douceur pour continuer le chemin. »

Jean-Noël et Marie-Odile

« Une belle ambiance de recueillement et d’intériorisation que ce week end où alternaient les temps de prière communautaires et personnelles, les riches enseignements d’Emmanuel Houis sur la vie, ou plutôt l’évolution de vie, de Léonie pour aller, année après années, vers l’unité intérieure et la paix. Emmanuel a su être très concret pour nous aider à découvrir que les difficultés traversées dans la confiance en Dieu ne peuvent arrêter un élan d’espérance. Vivre deux jours dans le silence, le calme est une belle expérience dans un monde bruyant, agité, dispersé. C’est une façon de (re)mettre Dieu au centre de notre vie pour un nouvel élan ! »

Guy

Vidéos