Accueil > Echos > L’édito – « Paix à cette maison »

L’édito – « Paix à cette maison »

« Mon mari fait arranger la maison tout à fait bien pour que je m’y plaise. »

Zélie C.F.68 du 30 juillet 1871

Ces paroles de Zélie concernent, à Alençon, la Maison familiale de la Rue Saint Blaise, où la famille Martin vivra de 1871 jusqu’au décès de Zélie en 1877. Elles ont une résonnante particulière au moment où le sanctuaire ouvre la Maison d’Accueil Louis et Zélie, en plein cœur de ville. Si la vocation d’une maison est d’abriter des personnes, afin qu’elles se restaurent et se reposent, c’est aussi un lieu qui a une âme. Elle permet à chacun de se « construire ». Il nous arrive de dire, présent en certains lieux : « Je me sens bien ici. » Autrement dit : « je m’y plais ».

Par ailleurs, nous entendons le Seigneur dire à ses disciples : « Dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : Paix à cette maison. S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui […]: Le règne de Dieu est tout proche de vous » Lc1.

Chercher la paix et le Royaume de Dieu, voilà bien l’objectif de tout pèlerin. Au moment où le retour de la « belle saison » encourage les déplacements, puisse cette Maison d’Accueil Louis et Zélie devenir un endroit qui diffuse la paix et fait progresser le Royaume de Dieu. C’est notre souhait, que notre prière en soit le chemin.

Guy Fournier, diacre, administrateur du sanctuaire Louis et Zélie d’Alençon