Moments d’exception à la Maison d’accueil Louis et Zélie

Journée portes ouvertes Maison d'accueil

Samedi 5 janvier 2019, une cinquantaine de donateurs et de bénévoles sont venus visiter en avant-première le chantier de la future « Maison d’Accueil Louis et Zélie ». Ceux qui étaient présents un an auparavant lors de la bénédiction des travaux (il ne restait alors plus que les quatre murs) auront été frappés par l’ampleur du travail accompli – et de celui qui reste à faire…

Ce temps privilégié de visite a permis à chacun de s’approprier les lieux et d’imaginer la façon dont l’accueil des pèlerins et des couples et familles en difficulté pourra se concrétiser dans un futur désormais proche (fin avril).

Maison accueil façade

La chapelle a eu un succès particulier, avec ses vitraux et ses peintures contemporains aux saints Louis et Zélie, restaurés dans leur jus. Les visiteurs d’un jour se sont montrés sensibles à la question des fonds qui restent à trouver pour, entre autres choses, l’ameublement de cette chapelle unique.

La visite s’est poursuivie par la Messe célébrée dans la chapelle Sainte-Thérèse du Sanctuaire et présidée par Mgr Habert. Un cocktail déjeunatoire favorisant les échanges en petits groupes a ensuite été servi à la salle du doyenné « La Providence ».

M. Guy Fournier et Mgr Habert

La journée s’est achevée par une conférence à deux voix sur la notion d’accueil. Mgr Habert en a parcouru les fondements bibliques, citant le passage sous le chêne de Mambré où Abraham accueille Dieu dans une préfiguration de la révélation trinitaire, et soulignant dans les Évangiles les trois attitudes de l’accueil que Jésus nous enseigne : accueillir l’autre, être accueilli par lui, se laisser accueillir.

M. Guy Fournier a, quant à lui, évoqué la façon dont l’accueil était vécu au sein de la famille Martin, s’appuyant sur la correspondance familiale. Un accueil tout de charité, incarné dans chaque dimension de leur vie : en famille, en couple, au travail, dans la rue, chez soi, en Église…

Les donateurs présents ont témoigné leur enthousiasme pour ce projet, et leur joie de voir leurs dons si utilement utilisés, comme en témoigne l’un d’eux : « J’ai apprécié la visite conviviale en petits groupes, qui m’a permis de trouver réponse aux questions que je me posais. J’ai été touchée par l’accueil des membres du Sanctuaire et serai heureuse de revenir à Alençon. Merci ! »

Le recteur, l'économe diocésain, l'administrateur, le secrétaire général